3 readers online now  |  69 million page views

This poor Moroccan girl was found decapitated near Ifran in Morocco but not national news .

Reader comment on item: Advice to Non-Muslim Women against Marrying Muslim Men
in response to reader comment: Feel so bad for the 2 women tourist killed in Morocco this week

Submitted by Anon 1 (Morocco), Dec 30, 2018 at 06:53

Elle a 8 ans, sa mère « Yemma » en avait 24 !!
Cette nuit encore et toujours, elle dormira seule. Seule, dans le froid de la montagne. Seule, sans la chaleur humaine de sa « Yemma ». Seule, elle ira à l'école, tôt le matin où l'aube est encore obscure, car, les loups ont déjà dévoré sa maman à la forêt !!
...
Elle a 8 ans ! Jeune enfant de la montagne, elle appartient à un autre Maroc ! Un Maroc profond sans maquillage... Le Maroc des non-dits, le Maroc des oubliés, le Maroc de la misère, le Maroc qui n'intéresse les politiques qu'en période électorale, le Maroc qui ne parle pas aux féministes et aux défenseurs des droits de l'homme, le Maroc qui ne suscite pas les larmes des associations fallacieuses... Le Maroc pour lequel on n'allume pas des bougies lors des catastrophes humaines !
...
Elle n'a que 8 ans, sa « Yemma » en avait 24 ans. Elle-même n'était qu'un enfant, sacrifiée à l'âge des roses. Et Rose, qui a vécu ce que vivent les roses l'espace d'un matin, comme disait Malherbe. Seulement, elle a été cueillie sans vergogne une première fois à 16 ans avant d'être décapitée à 24 ans.
L'horreur n'a pas de nom ; mais elle le porte bien chez nous. Enfin, elle porte tellement de noms, l'analphabétisme, l'ignorance, les laissés pour compte, le voyeurisme, l'opportunisme et aujourd'hui le pire des noms : l'obscurantisme et le daechisme...
A qui incombe la responsabilité d'une société qui vit à plusieurs vitesses et qui cultive une inégalité écrasante entre ses enfants?
Des villes qui roulent à toute allure, bien que la misère et l'insécurité y soient légion. Et des villages, encore une montagne, abandonnés par les politiques depuis 60 ans, abandonnés par ses enfants qui ont pu tirer leur épingle du jeu. Et puis abandonnés par nous tous sauf pour aller pique-niquer sous la belle étoile « style BC BG» lorsque l'oisiveté ambiante des cités nous étouffe, et aussi pour prendre des photos sous le charme des panoramas pittoresques qu'on placarde sur nos murs sans témoigner la moindre empathie pour ces enfants qui vont pieds nus desquels on détourne le regard..
Des écoles publiques à l'abandon depuis si longtemps par un système scolaire inégalitaire qui a engendré un clivage fracassant entre les enfants d'une classe nouvellement aisée avec l'indépendance et les enfants de la majorité de la population dont les parents sont saignés à blanc pour pouvoir offrir à leurs progénitures une éducation passable et un semblant d'avenir.
Des partis politiques qui militent essentiellement pour leurs propres intérêts et celui d'un avenir assuré pour leurs enfants et des plans de carrières nourris par une quête sans fin pour les fauteuils moelleux et une rente ad vitam aeternam...
Des mafias de l'informel et des mafias de tous genres qui pullulent tels des champignons vénéneux dans tous les domaines sans être inquiétées pendant que la majorité de la population croule sous le poids de l'endettement, de la cherté de la vie et surtout d'un horizon obscur pour les générations futures...
Ou encore ces vendeurs de rêve, qui se sont accaparés d'un patrimoine commun notamment la religion qu'ils ont taillée selon leur esprit cloitré et vicieux pour enfanter une doctrine obscurantiste qui donne le droit à ses adeptes de disposer du droit de vie et de mort sur les autres, avec en guise de récompense une vie de luxure dans l'au-delà.
Tellement d'acteurs dans ce jeu biaisé depuis 60 ans qu'on ne saurait les dissocier de tous les maux qui frappent notre société et mettent à la marge les plus vulnérables, dit dans le langage science politique, les « invisibles » et les « inaudibles »...
Seule, petite enfant de la montagne !!
Pleure ma petite, ta « Yemma » n'est plus, et n'a jamais compté !
Le cœur en larmes, toi-même et tellement d'enfants et de vies brisées comme toi, ne le seriez peut-être jamais !!

Submitting....

Note: Opinions expressed in comments are those of the authors alone and not necessarily those of Daniel Pipes. Original writing only, please. Comments are screened and in some cases edited before posting. Reasoned disagreement is welcome but not comments that are scurrilous, off-topic, commercial, disparaging religions, or otherwise inappropriate. For complete regulations, see the "Guidelines for Reader Comments".

Comment on this item

Mark my comment as a response to This poor Moroccan girl was found decapitated near Ifran in Morocco but not national news . by Anon 1

Email me if someone replies to my comment

Note: Opinions expressed in comments are those of the authors alone and not necessarily those of Daniel Pipes. Original writing only, please. Comments are screened and in some cases edited before posting. Reasoned disagreement is welcome but not comments that are scurrilous, off-topic, commercial, disparaging religions, or otherwise inappropriate. For complete regulations, see the "Guidelines for Reader Comments".

See recent outstanding comments.

Follow Daniel Pipes

Facebook   Twitter   RSS   Join Mailing List
eXTReMe Tracker

All materials by Daniel Pipes on this site: © 1968-2020 Daniel Pipes. daniel.pipes@gmail.com and @DanielPipes

Support Daniel Pipes' work with a tax-deductible donation to the Middle East Forum.Daniel J. Pipes

(The MEF is a publicly supported, nonprofit organization under section 501(c)3 of the Internal Revenue Code.

Contributions are tax deductible to the full extent allowed by law. Tax-ID 23-774-9796, approved Apr. 27, 1998.

For more information, view our IRS letter of determination.)